Maxi-Run

Nouveauté 2019 : 

 

Le grand parcours, qui propose 27 km et 500 m D+, est exigeant et très varié avec des parties vallonnées, des montées assez raides, des parties roulantes, des parties techniques…  

 

Ce Maxi-Run reprend une grande partie de celui du 19km et fera notamment la part belle aux « collecteurs », avec pas moins de cinq secteurs assez sauvages à traverser.

 

Trois ravitaillements (solide + liquide) sont prévus aux 8,5km, 15,5km et 20km.

 

Quelques détails du parcours ...

Le Maxi-Run débute par une bonne côte de 200 mètres sur la voie publique pour terminer l'échauffement! On tourne alors à droite pour rentrer dans le bois du stade pour environ 500 mètres de faux-plat descendant en singles. On termine cette boucle de 1,5km en revenant passer devant le chapiteau.

Débute alors à nouveau la côte de la Belletière, mais cette fois-ci en intégralité et en sous-bois pour environ 500 mètres de long et presque 40 mètres de dénivelé. Une bonne mise en jambes ! 

 

On prend à gauche pour une portion en bordure de champ qui va nous amener jusqu'au 1er collecteur, inédit, au km 3,5 : attention, collecteur étroit et assez technique. Au sortir de celui-ci, on attaque une partie nature assez vallonée qui va rapidement déjà nous faire arriver au "canyon", le deuxième collecteur du parcours (km 5,5): soufflons quelques instants pour profiter de l'endroit.

 

On tourne alors à gauche pour rentrer dans un bois où l'on slalome pendant un bon kilomètre à travers les arbres, avant de rattraper le parcours du Run des palets au kilomètre 7,5 km: une partie encore en sous-bois qui va ensuite s’élever pour déboucher sur le bois des Portes et le 1er ravitaillement (km 8,5).

 

 

On s’élance pour une succession assez ludique de montées et descentes en slalom entre les arbres, puis un long faux plat montant. On tourne alors à gauche pour une partie de route qui va nous conduire au  "Collecteur" du bois de Rigné (km 10,5): débute un long passage assez sauvage dans une sorte de canyon resserré et assez spectaculaire.

 

Au sortir de celui-ci, on va chercher un chemin montant, puis une descente sur route. Un chemin nous emmène sur une nouvelle montée assez difficile de près de 500 mètres. Au sommet, on arrive sur le fameux Dolmen de Charnizay (km 12,5), dont on va faire le tour, avant d’attaquer la deuxième moitié du parcours

 

On débute alors un bon kilomètre sur chemin pour récupérer. On rentre par la suite dans un single très ludique en légère descente. A la sortie, on rattrape la route d’Obterre pour déboucher sur le 2ème ravitaillement (km 15,5). Un long faux plat montant en bordure de champs nous attend (environ 1 km).

On prend alors à droite pour entamer un 4ème « collecteur » (en  montée douce), toujours très nature.

 

Au "sommet", on entame une partie plus roulante (pendant environ 2 km) sur grands chemins, bien qu’un peu vallonnée, qui nous emmène vers le dernier ravitaillement (km 20). Un ravitaillement bienvenu car à sa suite, une côte très raide sur route, suivie d’une descente et d’une remontée également difficile sur chemins, qui nous fait rentrer dans le lotissement de Charnizay (km 21,5).

 

 

 

C’est alors l’heure d’attaquer le 5ème et dernier collecteur, semblable aux autres, en faux plat montant.

Un peu moins d’un km plus haut, on tourne sur la droite (km 23) pour aller chercher l’arrivée: d'abord 2 kms en descente puis totalement plats, sur grands chemins communaux; puis revenu au niveau de la zone de départ, on attaque le dernier kilomètre autour du plan d'eau puis casse-pattes dans le bois du stade. Une descente finale permet de terminer en haut de la butte de moto-cross.

 

Nous contacter :

par téléphone :

06 01 39 27 73

 

par mail :

besnardnicolas37@aol.com

C'est où Charnizay?